documentaire - Tout public - 2013 - France - 52 mins
De Jérôme Gluzicki
BIA
Résumé

Seule une unité spéciale de la gendarmerie, la Section 13, est à même de résoudre les faits divers les plus étranges… Sa mission : trouver des explications scientifiques et rationnelles à un phénomène en apparence paranormal. Histoires troublantes de navires fantômes, enlèvement du troisième type, expérience de mort imminente, exorcisme… Vivez une immersion fictionnelle au cœur de cette cellule d’élite.

En juillet :

Séance avec le diable - Jeudi 6 juillet à partir de 20h40

En mars 2011, à Massy-Palaiseau, une femme est son bébé de 4 mois sont retrouvés morts au pied de leur immeuble. Ils se sont défenestrés ainsi que 3 autres membres de leur famille. Suicide collectif ? Folie ? Ou encore meurtre ? La section 13 mène l'enquête.

Suivi de :

La bête humaine
Dans un paisible village pyrénéen de 3500 habitants, en septembre 2007, 4 personnes sont agressées par ce qui semble être un véritable monstre. Les habitants décident d'organiser une battue. La section 13 est dépêchée sur les lieux. Ses enquêteurs entendent alors parler pour la première fois de la «légende de la bête».

Sous l'emprise du démon - Jeudi 13 juillet à partir de 20h40
Le 28 mars 2001, à l'église de Louvry, un village du centre de la Creuse, le corps de Louis Corsa est découvert, criblé de 18 coups de couteau. Pire, un crucifix a même été planté dans la gorge de l'ecclésiastique, preuve de l'acharnement de son ou de ses agresseurs. Le caractère satanique de l'affaire est avéré. Sur les lieux du crime, les preuves sont incontestables...

Suivi de :

La route maudite
Un accident de voiture vient une nouvelle fois de se produire sur la route Départementale 7, dans les Ardennes en France. C'est le énième drame routier depuis le début de l'année sur cette route particulièrement embrumée. Les accidents mortels sont tellement fréquents sur la D7 que les habitants du village voisin disent que ce tronçon serait maudit... La Section 13 va partir à la rencontre des victimes ayant survécu, et des témoins de phénomènes étranges sur cette route départementale « maudite »...

Nuit blanche - Jeudi 20 juillet à partir de 20h40
Le 29 Juin 2009, à Nancy, un double meurtre est perpétré dans une rue du centre-ville sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré ou que le meurtrier ait utilisé une arme blanche. Mieux, une caméra de surveillance a enregistré les meurtres, montrant la présence d'un homme en noir capable d'exécuter ses victimes d'un simple geste de la main. Suite à ce double meurtre survenu à Nancy, une unité spécialisée d'enquêteurs de la gendarmerie est dépêchée sur place. À sa tête, le commandant Lournec spécialisé en psychologie et parapsychologie. Car les mobiles de ce double meurtre sont pour le moment difficile à cerner pour des esprits rationnels.

Suivi de :

Virus H
En plein Paris, dans le quartier populaire de la Goutte d'Or, des policiers font une découverte macabre sur le chantier d'un immeuble en construction : ils découvrent le corps d'un homme, âgé d'une soixantaine d'années, égorgé et vidé totalement de son sang . Si le médecin du SAMU a logiquement conclu à un décès par hémorragie externe, des détails de la scène de crime ne manquent pas d'interpeller les enquêteurs. La victime a été déshabillée avant d'être a priori badigeonnée de son sang. Un autre détail les trouble : la forte odeur émanant du cadavre. Contrairement à d'autres affaires, il ne s'agit pas cette fois de celle d'un corps en décomposition mais d'une odeur très forte et entêtante.

Face au miroir - Jeudi 27 juillet à partir de 20h40
18 % des personnes revenues d'un long coma racontent de curieuses histoires lorsqu'elles reviennent à la vie. Toutes affirment avoir vécu une expérience traumatisante, appelée désormais dans le jargon médical une " expérience de mort imminente " ou Emi. Loïc Ballancourt est de ceux-là. Transféré aux urgences de Nice suite à un accident de la route, Loïc subit un arrêt cardiaque qui va le plonger dans un coma profond durant 2 semaines. Après sa sortie du coma, Loïc raconte cette expérience mais il va également faire d'autres révélations étonnantes. Il voit désormais en rêve des crimes dont il peut décrire précisément les lieux, les victimes et les modes opératoires tous semblables. Par l'entremise de sa psychiatre, amie de promotion du commandant de la Section 13, son cas (sans qu'il ne le cache) va ainsi être étudié et " disséqué " par cette unité spéciale de gendarmes spécialisés habituée à la résolution des phénomènes les plus étranges.

Suivi de :

U390
10 janvier 2011, au large de l'Ile vierge dans le Finistère nord, un naufragé est découvert inanimé par des marins-pêcheurs. Ils ne le savent pas encore, mais c'est le seul survivant d'un naufrage ayant eu lieu quelques heures plus tôt. Malgré les moyens considérables débloqués par la préfecture Maritime de Brest, aucun autre survivant n'est retrouvé. Personne ne comprend comment le drame a pu se produire. Absolument rien n'explique rationnellement cette catastrophe. Quelques heures plus tard, Laurent Branellec  se réveille et son témoignage donne une autre dimension à cette affaire. Il affirme avoir vu un terrifiant objet foncer sur eux dans la nuit. La Section commence son enquête et va de surprises en surprises : histoires troublantes de navires fantômes, découverte d'un bateau de croisière vide et à la dérive depuis des mois, mais également mise à jour de conflits suspect au sein même de l'entreprise-armateur du chalutier et de l'équipe de marins pêcheurs. Alors, que s'est-il réellement passé en pleine mer le 10 janvier 2011 ?